«Si tu veux connaître, apprends à agir ! »
(Von Foerster)

reflet

« Chacun a les solutions qui lui permettent d’avancer ! Pas besoin d’aide ! »

Certes, je suis d’accord avec vous. Nous avons les solutions en nous. Or avez-vous déjà essayé de faire votre lit en étant dedans ? Le coaching a ceci de vrai qu’après avoir compris comment fonctionnent vos schémas, il va vous aider à en prendre conscience pour mieux les dépasser voire changer.

En effet, seul, la seule chose que vous arriverez à faire est de renforcer vos anciens schémas, car en voulant changer vous allez tenter à chaque fois un peu plus, …, de la même chose et créer un véritable nœud de « problèmes » !

Rappelez-vous : le problème en soi n’existe pas, c’est le fait de percevoir une situation comme problématique qui crée le soit disant « problème » !

« Le coaching, c’est pour les gens faibles ! »

Croyez-vous qu’il faut simplement avoir un problème pour engager un coaching ? Non, l’idée est de vous amener à un niveau supérieur de vous-même, dépasser un certain carcan. Pourquoi les sportifs de haut-niveau font appel à un coach, les chefs d’entreprise, les hommes politiques, les artistes, les managers de haut rang ? Le coaching a cela de particulier qu’il est orienté « présent – futur » et TRèS cadré (demande, objectif mesurable, durée, fréquence, évaluation) ; tout est très précis contrairement à d’autres formes d’accompagnement. Du coup, il n’est pas question de créer une quelconque « dépendance ». La personne accompagnée sera acteur et maître de son destin. Le coach ne sait pas pour vous ! Il n’a pas de conseils à donner, ne décide rien pour vous !

L’engagement en coaching est un pari que vous faîtes avec vous-même accompagné par un professionnel. C’est le moyen d’avancer, de progresser, d’atteindre ses objectifs et de vivre ses rêves, d’atteindre l’autonomie et de vous permettre d’être un meilleur coach pour vous-même ! Prêt à être encore plus fort !!??

« Le fait de me confier à mes amis et/ou à ma famille suffit à mon bien-être ! »

Il est évident que le fait d’avoir des personnes de confiance à qui se confier apporte réconfort, appui et parfois encouragements et/ou soulagement. Or combien de fois avez-vous posé la question à un proche et quelque soit sa réponse, au fond vous aviez déjà la vôtre en tête et la décision avec ?

D’un côté, c’est une question de point de vue : celui qui vous connaît a-t-il le recul suffisant pour vous apporter ce dont vous avez besoin ? En vous regardant dans un miroir, arrivez-vous à voir votre nuque ou vous faut-il un autre miroir ? D’un autre côté, celui qui est en dehors de la situation voit pour vous mais s’il vous dit quelque chose au moment où vous n’êtes pas prêt à l’entendre, c’est permettez-moi l’expression comme « pisser dans un violon » ; question de rythme !

Par ailleurs, le problème qui se pose est que vos amis vont vous proposez leurs solutions liées à leur point de vue et leur mode de fonctionnement ; or vous sont-elles adaptées ?

Enfin, ont-ils la distance suffisante, l’empathie et non la sympathie, qu’un professionnel du coaching aura de façon à pouvoir élaborer en co-construction ? Le coach porte un regard neuf, bienveillant et par des questions spécifiques, va vous amener à vous rencontrer dans des endroits où vous trouverez vos propres solutions. Comment vous sentez-vous avec cela ?

« Le coaching, c’est cher ! »

Je suis d’accord avec vous, les prix des prestations de service sont un élément important. Or connaissez-vous les prix qui se pratiquent ? Vous serez sans doute surpris ! Et puis, combien êtes-vous prêt à mettre pour vous sortir d’une situation inconfortable, pour atteindre un objectif, ou tout simplement pour votre bonheur ?

Par ailleurs, sachez que le professionnel investit pour vous : supervision, développement personnel, formations, thérapie, échanges avec des confrères, bref, quand une personne vous accompagne, c’est une équipe entière qui est derrière pour vous !

Alors, combien vaut un retour à l’emploi ? Combien le fait de recouvrer la confiance ? Combien le fait de sortir de cette situation conflictuelle ? VOUS avez les réponses.

« On n’est pas sûr du résultat ! »

Oui effectivement vous avez touché un point délicat car, en coaching, nous ne sommes pas garant du résultat ! C’est vous qui l’êtes ! En fait, en tenant les rênes du processus, nous vous amenons à atteindre vos objectifs au travers d’un travail collaboratif. Et si vous avez la bonne idée de ne pas atteindre vos objectifs, nous évaluerons la distance qui vous sépare de ceux-ci, ce que cela vous fait, …, et pour y remédier, nous vous poserons des questions du type « comment avez-vous fait pour réussir… à ne pas réussir ? » !!

Au contraire, ce sont de nouveaux horizons qui s’ouvrent, et peut-être serez-vous embêtés d’avoir trouvé les solutions à votre « problème » ! Alors, vous vous prêtez au jeu ?

« Comment savoir que le coach va m’apporter plus de choses que je ne sais déjà ? »

Vous avez sans doute lu tous ces livres à la mode sur le bien-être, sur la gestion du stress au quotidien ? Cela vous a apparu clair comme si l’auteur avait lu dans votre vie ! Il propose même des exercices pratiques ! Effectivement, vous avez toutes les cartes entre les mains. Pour autant, ce livre qui prétend vous permettre d’arrêter de fumer si vous le lisez méthodiquement jusqu’à la fin, ne vous a pas permis de ne plus fumer ! Il vous manque quelque chose, et ce « quelque chose » s’appelle la motivation ! Vous commencez quelque chose et vous l’arrêtez quelque temps après. Seul un tiers pourra vous amener à vous connecter avec vos émotions, vos besoins, vos valeurs, vos centres d’intérêts et quitter le monde de la « tête », du rationnel siège des jugements, des interprétations et des croyances négatives.

Le vécu émotionnel en séance, le travail autour de la personnalité, personne ne peut se substituer à un professionnel formé et supervisé ! Qu’en pensez-vous ?