«Si tu veux connaître, apprends à agir ! »
(Von Foerster)

Echo-Sens c'est d'abord ce qui fait « écho »/ « éco » :

Lu, il s'entend :

Echo comme répétition d'un son comme si la posture de coach renvoyait le système à ses propres « dire », à ses propres « agir », à ses propres « être » par résonnance ;

Echo comme répétition d'un son en percutant un obstacle comme si la répétition des interventions du coach confrontait le système à l'obstacle / aux solutions, afin de l'amener au changement durable ;

Echo comme réponse à des sollicitations comme si le système agissait en réponse à ce que lui propose le coach ;

Echo comme là où se produit l'écho comme si le lieu des séances faisait écho à ce que vit le système dans son environnement en « processus reflet » ;

Echo comme propos rapportant des faits comme le début de tout processus de changement ; se fait écho du fait !

Echo comme ce qui se reproduit comme si cela faisait référence à un schéma, un scénario de vie, identifiable, gérable et changeable ;

Echo comme ce qui évoque quelque chose comme si tout ce qui était vécu rappelait quelque chose de symbolique (allégorie), imaginaire (reflet), réel (réitération) ;

Echo comme réponse favorable faite à une invitation, répercussion comme si le processus de coaching amenait des effets positifs et bénéfiques ;

Entendu, il se lit :

Eco comme écologique c'est-à-dire comme lié à son champ environnemental.

Francisco Varela dit que l'organisme donne forme à son environnement en même temps qu'il est façonné par lui […] Le comportement est la cause première de toutes les stimulations, comme certains exprimaient le fait que l'existence précède l'essence.